“…you can hear whatever you want to hear in it, in a way that’s personal to you.”

James Vincent MCMORROW

Qualités de la musique

soigné (81) intense (77) groovy (71) Doux-amer (61) envoûtant (60) ludique (60) poignant (60) entraînant (55) original (53) élégant (50) communicatif (49) audacieux (48) lyrique (48) onirique (48) sombre (48) pénétrant (47) sensible (47) apaisé (46) lucide (44) attachant (43) hypnotique (43) vintage (43) engagé (38) Romantique (31) intemporel (31) Expérimental (30) frais (30) intimiste (30) orchestral (30) efficace (29) rugueux (29) spontané (29) contemplatif (26) fait main (26) varié (25) nocturne (24) extravagant (23) funky (23) puissant (22) sensuel (18) inquiétant (17) lourd (16) heureux (11) épique (11) Ambigu (10) culte (8) naturel (5)

Genres de musique

Trip Tips - Fanzine musical !

lundi 24 août 2009

Grand Duchy - Petits Fours (2009)


Parution : 2 mars 2009
Label : Cooking Vinyl
Genre : Rock alternatif, garage, pop
A écouter : Fort Wayne, Black Suit, Volcano !

7/10
Qualités : sensuel


Les excès de sucreries ont peut-être porté, depuis 1993, atteinte à la légende Franck Black. Après 17 albums de qualité variable, quelle alternative reste t-il à cet artiste, qui se moque certes des modes, tendances, courants et influences, mais est sans doute trop enclin à préférer une routine je m’enfoutiste, ni grand art, ni grand coup.
Franck Black a pourtant une vraie force, encore aujourd’hui ; son aura. Pas besoin pour lui de regarder loin au-delà de son imposant corps pour voir graviter une bonne quantité de formations contemporaines, se nourrissant des miettes des Pixies et essayant de comprendre la fulgurance pop de Where is My Mind, un des morceaux les plus extraordinaires de l’histoire musicale moderne, aussi incroyablement accrocheur que peu révélateur de ce que furent les Pixies. Franck Black ressemble un temps à une planète gazeuse, dont il ne reste pas de noyau, seulement des anneaux, ces manifestations plus vraiment sincères. Ou peut être que si, mais plus tellement intéressantes. Et on promet de reformer les Pixies, mais Kim Deal et ses Breeders semblent partis loin, loin.


Grand Duchy est une belle manœuvre de l’ancien leader des Pixies. Plutôt que de complètement se débarrasser de sa forte tête, il reporte cet égo sur sa moitié, Violet Clark, une quasi-débutante (elle n’a réalisé qu’un album solo peu remarqué l’an dernier), montant du coup un duo excitant en forme d’osmose naturelle.


Que deux personnes amoureuses puissent faire de la musique ensemble, est, à mon sens, une des plus belles idées du rock, et c’est bien trop rare. C’est vrai qu’il faut du cran, parce qu’alors, où que vous soyez, vous n’êtes jamais à l’abri de devoir donner votre avis sur telle au telle partie vocale, vous assistez à absolument tout ce que fait l’autre (« We drive each other nuts », commente Clark en interview). La collaboration musicale aurait démarré avec la participation à un disque hommage à The Cure sur lequel Clark chantait A Strange Day. Elle devient ici la pièce maîtresse, apportant ses joliesses en forme de mignardises pop New Wave –« I've had strong musical aspirations since I was young. My mom would buy me whatever little keyboards she could afford, and I would spend hours, singing in the mirror.” -, qui se mélangent aux guitares crues et surtout à une lourde basse qui ressuscite un peu le panache Pixies. Ce qui peut paraître déroutant c’est de voir à quel point toutes les qualités de l’album trouvent leur opposé ailleurs dans le disque ; romantique et glamour, new-wave  typique de Brian Eno (chœurs et claviers) molle ou dynamique. Des morceaux comme Seing Stars ou Ermesinde sont très pop, et trahissent la direction tout de même fortement commercialisable confirmée sur des titres plus dynamique et sexy comme Black Suit ou The Long Song.
Si les deux titres ne sont pas entièrement convaincants, la suite n’est qu’un crescendo de crochets acérés et jamais agaçants, grâce notamment à l’enthousiasme de l’interprétation. Fort Wayne voit Clark chanter en français, tandis que sur Black Suit, Black donne une prestation physique assez rassurante.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...