“…you can hear whatever you want to hear in it, in a way that’s personal to you.”

James Vincent MCMORROW

Qualités de la musique

soigné (81) intense (77) groovy (71) Doux-amer (61) envoûtant (60) ludique (60) poignant (60) entraînant (55) original (53) élégant (50) communicatif (49) audacieux (48) lyrique (48) onirique (48) sombre (48) pénétrant (47) sensible (47) apaisé (46) lucide (44) attachant (43) hypnotique (43) vintage (43) engagé (38) Romantique (31) intemporel (31) Expérimental (30) frais (30) intimiste (30) orchestral (30) efficace (29) rugueux (29) spontané (29) contemplatif (26) fait main (26) varié (25) nocturne (24) extravagant (23) funky (23) puissant (22) sensuel (18) inquiétant (17) lourd (16) heureux (11) épique (11) Ambigu (10) culte (8) naturel (5)

Genres de musique

Trip Tips - Fanzine musical !

mercredi 4 mars 2015

LITTLE FREDDIE KING - Messin' Around Tha Living Room (2015)
















OO

groovy, intemporel
Mississippi blues

A cet âge-là, on ne peut plus dire qu'on attend des nouveaux albums avec certitude et régularité. Dès les première notes, ce qui se produit est énorme. Retour à la base du blues du delta de mississippi tel qu'il a été popularisé dans les années 1990 par les bluesmen du label Fat Possum, Junior Kimbrough ou R.L. Burnside. Un label avec lequel Little a travaillé lui aussi. 
Un style qui se démarque par une richesse musicale en embuscade qui peut voir jaillir un rythme syncopé caribéen d'un 4/4, et surtout n'hésite pas à répéter encore et encore les mêmes riffs rudes dans un mantra électrique. La guitare de Little Freddie King fait bouger, danser, taper des mains et des pieds, et elle raconte des histoires, avec l'humilité, l'élégance et l'honneur des grands bluesmen. Comme cette digression poignante sur un temps de sa jeunesse (Back at The Bucket of Blood) ou sa rencontre, à l'hôpital, avec Dr John. "J'ai été chercher Dr Bones, mais je n'ai trouvé que Dr John."  Les deux hommes ont le même âge, ilsl sont tous les deux nés en 1940. Déjà dans les années 50, l partageait les scènes avec John Lee Hooker,, Bo Diddley et jouait de la basse pour le guitariste texan Freddie King, dont il partage presque le patronyme. Il enregistra son premier album en 1970, puis revint presque trente ans plus tard avec Swamp Boogie (1997). Si des soucis de santé ralentissent la carrière de Little Freedie King, comme celle de 'pape de la nouvelle orléans vaudou' il n'en laisse rien paraître. Comme lui, Freddie King semble jouir d'un statut de parrain de la musique néo-orléanaise qu'illustrent ses fréquentes apparitions en festival ou dans la lounge où il est en résidence. La sélection, le timing, tout est parfait sur cet album. 

http://www.cdbaby.com/cd/littlefreddieking4

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...